La Voie verte

La voie verte intercommunale :

Cette Voie Verte, réalisée sur l’emprise d’une ancienne voie ferrée, commence à Lay-St-Chritophe où elle est connectée à la Voie Verte Boucle de la Moselle. Elle suit la vallée de l’Amezule, et se termine provisoirement dans la forêt d’Amance, à Brin-Sur-Seille. Forte de ses 15.1 km actuel, elle continuera jusque Moncel-Sur-Seille pour atteindre 21 km, direction le Pays des Etangs en Moselle.
En ce qui concerne Dommartin-Sous-Amance, elle longe notre commune et la traverse en deux endroits.
Au niveau du Piroué, venant d’Eulmont, le long du haras et la rue Jacques Callot, traverse la route puis longe la rue Frédéric Chopin . Elle continue son chemin sur 1 km environ pour arriver au pied du village, puis traverse à nouveau la route à hauteur de l’ancienne gare. Elle continue alors en parallèle de la rue Jules Ferry pour dérouler son parcours vers Laître-Sous-Amance, Champenoux…
Elle est fréquentée par de nombreux promeneurs, joggeurs ou encore rollers et cyclistes. Les poussettes y trouvent également place avec les familles qui profitent de son tracé bucolique sillonnant tantôt en forêt, tantôt en bordure de l’Amezule, ruisseau d’une vingtaine de km, affluent de la Moselle, longé depuis Lay-Saint-Christophe jusque Eulmont.
Entre le Piroué et la forêt d’Amance, les cavaliers y trouvent également promenade et plaisir grâce à la réalisation d’une piste en stabilisé qui jouxte la voie bitumée, les deux chemins sont alors séparés par une barrière.
Les règles de sécurité* (voir ci-dessous les 10 règles du bon usager) s’y imposent par évidence et le code de bonne conduite y prévaut. Des panneaux de signalisation à l’approche des carrefours et des barrières de freinage jalonnent son parcours.
Des aménagements à l’attention des usagers ont été réalisés. On y trouvera au gré des kilomètres, des tables de pique-nique (face au silo au Piroué), des toilettes (à la hauteur du haras au Piroué) et encore en quelques endroits des dessertes parking.
Pour la culture, de nombreux panneaux ont été disposés pour informer les promeneurs sur les lieux traversés.
Elle est entretenue régulièrement et chacun se doit alors de respecter et préserver son environnement très nature.

Pour plus d’informations :
http://lorraine.voie.verte.free.fr/spip.php?article98

* Code de conduite à l’usage des voies vertes

Piétons, cyclistes, rollers, personnes à mobilité réduite, cavaliers, respectons-nous mutuellement et sachons partager en bonne intelligence un espace ouvert à tous.

Pour éviter les conflits entre utilisateurs n’ayant pas toujours les mêmes besoins, les mêmes attentes, ni les mêmes vitesses de déplacement, gardez à l’esprit que cet espace est ouvert à tous les usagers non motorisés.

En donnant la priorité aux plus lents, voici 10 règles pour favoriser le respect mutuel et garantir la convivialité des voies vertes.

  1. En vous déplaçant, tenez-vous le plus sur la droite de la voie pour laisser suffisamment de place pour vous doubler ou vous croiser.
  2. Avertissez de votre venue (sonnette obligatoire sur les vélos), ralentissez et gardez une distance de sécurité lorsque vous doublez ou croisez d’autres usagers. Tenez compte des enfants, ou des animaux, qui peuvent avoir des mouvements inattendus.
  3. Si vous êtes en groupe, sachez ne pas prendre toute la largeur de la piste et mettez vous en file pour laisser les autres usagers vous croiser ou vous doubler.
  4. Ne stationnez pas au milieu de la voie. Choisissez un espace dégagé pour vous arrêter. Utilisez les bas-côtés ou les espaces de repos lorsqu’ils existent.
  5. Restez dans l’emprise de la voie et de ses abords aménagés. Respectez les plantations, le mobilier et les aménagements mis à la disposition de tous (tables, bancs, panneaux d’informations,…). Utilisez les toilettes et les poubelles lorsqu’elles existent. A défaut, emportez vos détritus avec vous.
  6. Respectez les propriétés et la quiétude des riverains.
  7. Propriétaires de chiens, tenez votre animal en laisse. Evitez de barrer tout passage avec votre laisse.
  8. Cavaliers, circulez sur les zones autorisées, à l’allure imposée.
  9. Lorsqu’un itinéraire est autorisé à certains véhicules motorisés (véhicules de service, de secours, d’entretien, riverains, engins agricoles), laissez-leur la place pour passer.
  10. Au bord de l’eau, respectez la tranquillité des pêcheurs. A l’inverse, pêcheurs, veillez à ne pas encombrer le chemin avec vos cannes à pêche (qui risqueraient de plus d’être endommagées).

Enfin, un « bonjour » et un sourire ne représentent pas le plus grand des efforts à faire en parcourant une voie verte !

NB : Le code de la route considère le roller comme un piéton et le cycliste comme un véhicule !